Quel placement choisir pour une retraite à 50 ans ?

62

Pour vivre sereinement de votre retraite, la meilleure solution reste une bonne préparation. Pendant que certains individus anticipent leurs futures retraites, d’autres ont du mal à savoir le placement idéal à leur retraire à 50 ans. Alors, quel placement pour une retraite à 50 ans ? Découvrez-les au travers de cet article !

Placement pour une retraite à 50 ans : le Plan d’Epargne Retraite (PER)

Le PER s’apparente à un produit pour épargner sur le long terme. Développé en 2019, il permet aux français de se constituer un complément de retraite. De ce moment, il remplace les autres alternatives non commercialisées, depuis octobre 2020. Il s’agit précisément de PREFOX, PERP, MADELIN, PERCO, etc.

A voir aussi : Qui est concerné par la réforme des retraites Macron ?

Le PER se décline en trois catégories :

Le PER individuel

Sachez que le PER individuel se rend accessible à tous, sans tenir compte de votre situation professionnelle. Ainsi, il convient aux travailleurs indépendants, les fonctionnaires, les salariés ainsi que les libéraux.

A lire en complément : Les ETF éligibles sur un PEA

Le PER collectif

Accessible à tous les rémunérés dans la société, le PER collectif se rend accessible aussi aux anciens salariés. Toutefois, ils ne doivent pas accéder au PER collectif de leurs nouvelles sociétés. Dans le même temps, il s’ouvre aux apprentis, aux entreprises, aux dirigeants ainsi qu’aux associés. De même, il est ouvert aux structures qui comportent plus de 250 salariés. N’oubliez surtout pas qu’il y a aussi les apprentis en contrat de professionnalisation.

Le PER obligatoire

Le PER obligatoire s’établit à destination de la majorité des salariés de la société. En ce qui concerne ces salariés, ils doivent adhérer au PER. Il convient de préciser que le PER obligatoire correspond aisément aux individus que possèdent de hauts revenus.

Placement pour une retraite à 50 ans : une assurance vie

Dans le but de toujours sécuriser votre épargne, nous vous recommandons un placement pour retraite avec une assurance vie. Celle-ci, en raison de sa fiscalité, représente une bonne méthode pour investir et jouir des avantages fiscaux.

Notez bien que cette alternative s’adapte à plusieurs objectifs. Dans un premier temps, une assurance vie favorise la constitution progressive de son capital. Pour préparer par exemple sa retraite financière.

En optant pour une assurance vie, en tant qu’assuré, vous pourrez réaliser un retrait total ou partiel du capital constitué. En outre, il peut convertir le capital constitué en viagère. Cette rente viagère, vous permettra de posséder au moment de votre retraite, un complément de revenu.

Pour mieux bénéficier des atouts fiscaux de l’assurance vie, vous devez attendre que votre contrat se fructifie au-delà de 8 ans. Il existe encore un point très capital à ne pas négliger. Ne confondez pas l’assurance vie à l’assurance de décès.