Comment débloquer de l’argent d’une assurance vie ?

61

L’assurance-vie est l’une des protections les plus adaptées pour transmettre un certain capital à ses proches. Pour constituer ce capital, l’assuré doit verser des cotisations mensuelles. Quelles sont les circonstances qui peuvent permettre d’accéder à la somme d’argent constituée ? Découvrez la réponse dans les lignes suivantes.

Qu’est-ce qu’une assurance-vie ?

L’assurance-vie ou la police d’assurance-vie est un produit d’épargne et de protection. Elle est souscrite pour les proches, les membres de la famille ou les parents, en cas de décès de l’assuré. Elles permettent le paiement d’une prime qui est stipulée au moment de l’établissement de la police. Ceci en cas de décès de l’assuré, ou en cas d’un état d’incapacité totale ou permanente. Cette situation met les survivants en danger ou en risque économique. Dans un contrat d’assurance-vie, la somme assurée est fixée entre les parties au moment du contrat. Celui-ci étant passé librement et volontairement entre le preneur d’assurance et l’assureur.

A découvrir également : Comment savoir si l'on est bénéficiaire d'une assurance vie ?

Cette police représente une garantie de tranquillité d’esprit face à des situations difficiles. Il peut s’agir du décès d’un membre de la famille ou son incapacité, étant la personne assurée. Parmi les avantages de la souscription d’un contrat d’assurance-vie, on peut citer les suivants :

  • L’indemnité se traduit par une protection et des soins pour la famille.
  • Elle permet de couvrir les dettes de l’assuré, en évitant qu’elles ne soient une charge pour le groupe survivant. Il s’agit principalement, les frais funéraires, les droits de succession, etc.
  • Couvre les dépenses de la famille, telles que la nourriture, les vêtements, le loyer, l’hypothèque, etc.
  • Il garantit l’avenir des survivants, en leur permettant de couvrir les frais d’études.

A voir aussi : Quel est le délai légal pour résilier une mutuelle ?

Enfin, elle représente une aide financière importante en cas d’absence de l’assuré.

Différents cas permettant d’obtenir le montant de l’assurance vie

Il existe essentiellement deux manières de recevoir l’argent de l’assurance-vie. Il s’agit de la réalisation du risque et du rachat de l’assurance.

Réalisation du risque assuré

Elle regroupe la réalisation du risque des trois différents types d’assurance-vie.

  • L’assurance-vie ordinaire est la plus courante. La police peut être : souscrite à tout moment et implique le paiement d’une prime annuelle. L’indemnité est : versée au décès de l’assuré.
  • L’assurance mixte garantit une prestation financière aux bénéficiaires de la police et n’est pas, soumise au décès de l’assuré. Dans certains cas, elle implique le versement d’une somme d’argent si l’assuré survit à la période de couverture de la police. Elle peut varier d’un cas à l’autre.

Enfin, notez que l’assurance temporaire consiste à souscrire une police d’assurance-vie pour une période déterminée. Ils couvrent le risque de décès avant la fin du contrat.

Rachat de l’assurance

Le droit de rachat consiste en la possibilité de rachat offerte par certains types d’assurance-vie à l’assuré. Le rachat est la valeur de la durée anticipée de la police précédemment contractée. Il est réalisé par l’assuré lui-même, qui recevra cette somme. Ce droit se fonde sur la considération que les primes versées à l’assureur compensent les risques actuels et futurs.

La partie destinée à couvrir ces risques est, appelée réserve mathématique. Il entraîne l’obligation pour l’assureur de rembourser à l’assuré un montant équivalent à la partie des primes versées. Celui-ci devant être : affectée à la réserve mathématique.