Quelle est la différence entre LLD et LOA ?

1498

Pour disposer d’une voiture neuve, il est mis à votre portée des formules de location considérées aussi comme des crédits à la consommation auprès des banques. Il suffit en réalité de choisir entre la LLD et la LOA. Quelle est alors la différence entre LLD et LOA ? Lisez ce qui suit pour le savoir.

La durée du contrat est un facteur de différence entre LLD et LOA

Le premier élément de différence entre LLD et LOA est la durée du contrat. En effet, la Location avec Option d’Achat (LOA) est un crédit de consommation. Il consiste à payer à la banque ou à la structure propriétaire du véhicule une mensualité durant 2 ou 5 ans.

A lire également : Reporting extra financier : quels sont ses objectifs ?

Ainsi, au début du contrat, le locataire doit déposer une garantie pour exprimer sa bonne foi et rassurer le propriétaire de respecter les échéances convenues. Cette garantie s’élève entre 15 et 30 % du prix de vente de la voiture.

Par contre, la Location longue durée (LLD) est une alternative qui permet de louer un véhicule pendant une durée déterminée par les clauses du contrat. Ici la durée de location est généralement de 2 ans. Cependant, elle peut s’étendre jusqu’à 3 ans voire 5 ans de location pour les entreprises chez Les Formules.

A lire en complément : Comment ouvrir un compte bancaire en ligne ?

L’achat de la voiture est un élément de différence entre LLD et LOA

La possibilité de disposer de la voiture au terme du contrat est un autre facteur de différence entre LLD et LOA. En réalité, avec l’alternative de la LOA, si le locataire décide d’acheter la voiture, cela lui est accordé.

Il suffit qu’au terme du contrat, l’acquéreur complète le montant restant dû tout en tenant compte de la garantie laissée. Sur cette base, les frais restants ne sont plus aussi considérables et l’acquisition de la voiture devient plus facile. Dans le cas contraire, il dépose le véhicule et l’organisme lui rétrocède sa garantie.

Cependant, avec l’option de la LLD, vous n’avez pas d’autres choix que de rendre le véhicule loué une fois l’échéance arrivée. Dans ce cas de figure, il n’est pas exigé au locataire un apport. Toutefois, certaines structures demandent qu’une garantie soit laissée. Comme vous le savez déjà, c’est plus convaincant pour le loueur.

 Les frais d’entretien permettent de faire la différence entre LLD et LOA

La différence entre LLD et LOA réside aussi dans les frais d’entretien du véhicule. La preuve, quand vous louez une voiture via la formule LLD, la maintenance mécanique est déjà prise en compte dans vos mensualités.

Vous n’avez donc pas à vous soucier de la vidange et du changement de certaines pièces. De même, la possibilité de vous remorquer en cas de panne est aussi un trait de différence entre LLD et LOA.

En ce qui concerne la seconde solution, les frais d’entretien vous reviennent exclusivement. Et vous devez vous assurer de laisser l’automobile intacte telle que vous l’avez récupérée.

Les options de fin de contrat : une différence entre LLD et LOA

Au-delà des frais d’entretien, les options de fin de contrat font aussi la différence entre LLD et LOA. Effectivement, chaque offre dispose de ses propres conditions en matière de restitution du véhicule.

En fonction du choix que vous avez fait, vous pourrez soit décider d’acheter le bien à un prix préalablement défini, soit restituer simplement l’auto sans frais supplémentaires (dans le cas où toutes les mensualités ont été réglées).

Pour une location avec option d’achat, deux modes s’offrent à vous : l’exercice de votre droit acquis grâce au loyer payé durant la période contractuelle ou la possibilité de ne pas acheter définitivement le produit.

En choisissant cette seconde option, il faudra payer une somme correspondant aux kilomètres parcourus pendant toute la durée du contrat.

La location longue durée est plus souple sur ce point-là, puisqu’aucune obligation d’achat n’est imposée. Cela signifie qu’à l’échéance du contrat initialisé entre locataire et loueur, vous pouvez choisir librement si oui ou non vous voulez continuer avec un nouveau leasing sur un autre modèle.

Mais attention !

Pensez à bien évaluer vos besoins avant même la signature d’un quelconque bail.

Les avantages fiscaux : comment choisir entre LLD et LOA

En plus des différenciations en termes de frais d’entretien et d’options de fin de contrat, la fiscalité est aussi un facteur important à prendre en compte lors du choix entre LLD et LOA.

D’un côté, il y a les avantages fiscaux liés à l’utilisation professionnelle du véhicule (que ce soit pour une entreprise ou un professionnel indépendant). Dans ces cas-là, la location longue durée offre souvent une déduction fiscale intéressante. Effectivement, le loueur peut amortir le montant total ou partiel des loyers sur son impôt sur les sociétés (IS) ou impôt sur le revenu (IR).

De l’autre côté, la location avec option d’achat possède aussi ses propres avantages fiscaux. C’est notamment le cas lorsque vous optez pour l’acquisition définitive du bien après avoir terminé toutes vos mensualités. Les versements effectués pendant votre période contractuelle sont considérés comme étant des dépenses professionnelles déductibles des bénéfices imposables. Il s’agit donc là aussi d’un avantage fiscal notable !

Mais attention :

Il faut bien réfléchir aux différentes options qui vous sont offertes : si vous ne comptez pas acheter formellement cette voiture quelques années plus tard, alors mieux vaut se tourner vers une formule de Location Longue Durée sans option d’achat. Encore une fois tout dépendra ici de votre projet personnel et/ou professionnel.

Cela dit,

il faut retenir que

chacune de ces formules possède ses propres avantages et inconvénients. Qu’il s’agisse du choix entre LLD ou LOA, il faudra donc bien étudier les différents critères pour savoir laquelle des deux options correspond le mieux à vos besoins personnels ou professionnels.

N’hésitez pas à demander conseil auprès d’un professionnel spécialisé dans ce domaine pour vous aider à faire le meilleur choix possible !