Quel est le salaire d’un trader au Canada ?

1386

Depuis plusieurs années, l’une des activités les plus en vogue sur notre planète et en particulier au Canada est le trading. Mais, beaucoup de personnes n’ont pas encore bien cerné le concept et restent dubitatives sur la rentabilité de cette activité. Dans l’article suivant, nous allons démystifier le sujet et apporter d’informations sur la rémunération d’un trader au Canada.

Que faut-il savoir sur le trading et sur les traders ?

Le trading est une activité qui consiste à faire des spéculations sur les marchés financiers afin de réaliser des profits. Il s’agit d’une opération qui permet d’acheter ou de vendre des actifs financiers tels que des actions, des devises, des matières premières et des cryptomonnaies. Ces opérations sont exécutées par des traders depuis les locaux d’une institution financière ou boursière ou depuis internet dans le cas des traders indépendants.

A voir aussi : Qu’est-ce que le futur en bourse ?

Le trader est en effet une personne qui achète et vend des actifs financiers. Il procède à l’analyse de l’évolution des prix sur les marchés en temps réel pour générer des profits à base d’un certain capital de départ. Il peut être indépendant ou salarié. Quoi qu’il en soit, le trader peut se spécialiser dans certains marchés et dans certains styles de tradings à savoir : trader d’options binaires, trader de matières premières, scalper trader, day trader…

Quelle est la rémunération d’un trader au Canada ?

Au Canada, le trader peut gagner moyennement 100,000 dollars par an ou 51.28 dollars par heure. Les traders ayant un niveau de débutant commencent avec une paie d’environ 61,425 dollars par an. Quant aux traders qui ont plus d’expériences, ils obtiennent jusqu’à 175,000 dollars de gains par an. Cependant, faire une estimation exacte sur le salaire d’un trader indépendant est quasiment impossible. En effet, chaque trader freelance aura un capital différent et un style de trading différent.

A lire aussi : Les indicateurs clés de l'analyse technique en bourse pour des décisions éclairées

Comment devenir trader au Canada ?

Pour devenir un bon trader, il faut nécessairement payer pour suivre une formation complète. Au préalable, il faut s’informer sur les bases du trading. Ensuite, il faut chercher un organisme sérieux qui soit en mesure de parler des grands concepts du trading, des opportunités et des risques. Par ailleurs, il est inutile de décaisser des sommes exorbitantes pour une première formation au trading. En effet, pour une meilleure maîtrise de l’activité, il faut apprendre progressivement afin de se perfectionner.

Que faut-il pour faire du trading ?

Avec l’avènement des nouvelles technologies, le trading est accessible à toutes personnes désireuses de mener cette activité. Il vous faut avoir comme outils un ordinateur, un smartphone ou une tablette. Vous aurez ensuite besoin d’une connexion internet stable, d’un courtier, d’un compte trading et d’une plateforme de trading.

Les facteurs qui influencent le salaire d’un trader au Canada

Le salaire d’un trader au Canada peut être influencé par plusieurs facteurs. Le type de marché sur lequel il opère est crucial. Les traders spécialisés dans les marchés financiers tels que les actions, les obligations et les devises ont tendance à gagner plus que ceux qui travaillent sur des marchés moins liquides ou moins volatils comme celui du Forex.

L’expérience et la performance jouent un rôle important dans la rémunération d’un trader. Un trader expérimenté ayant une bonne performance peut espérer obtenir une prime annuelle importante en plus de son salaire de départ.

Le lieu géographique est aussi un facteur déterminant pour la rémunération des traders au Canada. Par exemple, les traders travaillant à Toronto peuvent s’attendre à un salaire supérieur à celui des traders exerçant dans une ville plus petite ou moins dynamique économiquement.

De même, le secteur industriel où travaille un trader peut avoir une influence significative sur sa paie finale. Les sociétés financières sont reconnues pour payer mieux que celles qui évoluent dans d’autres industries telles que l’énergie ou l’alimentation.

Il faut noter qu’en fonction du profil individuel de chaque personne engagée en tant que trader au Canada, ces divers facteurs peuvent varier grandement et impacter différemment leur niveau de revenus finaux. Certains autres éléments, tels que la taille de l’entreprise employant le trader ainsi que ses qualifications académiques (diplômes universitaires), peuvent aussi jouer un rôle non négligeable dans sa rémunération globale.

Comparaison du salaire d’un trader débutant et d’un trader expérimenté au Canada

En termes de salaire, un trader débutant au Canada peut s’attendre à gagner en moyenne entre 55 000 et 75 000 dollars par an. La variation est capitale selon l’établissement pour lequel il travaille ou sa spécialité.

À titre comparatif, un trader expérimenté qui a plusieurs années d’expérience dans le domaine peut espérer une rémunération annuelle pouvant aller jusqu’à plus de 200 000 dollars, voire plus si ses compétences sont très recherchées dans le marché.

La différence significative entre les deux niveaux de salaires s’explique principalement par l’expérience acquise. Les traders expérimentés ont souvent développé des techniques et des stratégies efficaces pour leurs clients grâce à leur expérience sur le terrain. Leur expertise est donc fortement sollicitée, ce qui justifie les écarts de salaires avec les débutants.

Malgré tout, chaque entreprise ou institution financière possède sa propre politique salariale et n’hésitera pas à offrir une rémunération plus attractive que la concurrence afin d’embaucher un candidat exceptionnel même sans beaucoup d’expérience antérieure.

Les avantages et les inconvénients de travailler en tant que trader au Canada

Les avantages et les inconvénients de travailler en tant que trader au Canada

Le métier de trader est très exigeant, mais il offre aussi des avantages non négligeables. En voici quelques-uns :

  • Rémunération élevée : Le salaire d’un trader, même débutant, peut être plus élevé que la moyenne dans le secteur financier.
  • Possibilités d’évolution rapide : Avec une performance exceptionnelle, un trader peut rapidement passer à des postes plus importants ou mieux rémunérés.
  • L’environnement dynamique : Les traders sont souvent entourés d’une équipe compétente qui travaille dans un environnement stimulant où les défis se renouvellent quotidiennement.

  • Risque important : Les traders prennent certains risques pour leurs clients et leur entreprise. S’ils commettent des erreurs, cela peut avoir des conséquences graves sur la situation financière de l’entreprise.
  • Tension permanente : La pression constante pour atteindre les objectifs fixés par l’employeur ou par eux-mêmes crée une certaine tension pouvant mener à du stress chronique.
  • Mauvaise image publique : L’image négative associée aux traders depuis la crise financière mondiale de 2008 a conduit à un jugement sévère du grand public sur la profession. Il peut s’avérer difficile de changer cette perception négative.

Le métier de trader est donc une activité exigeante qui nécessite des compétences solides et un environnement stimulant pour les traders. Malgré ses avantages, il y a plusieurs inconvénients à considérer avant d’opter pour ce choix de carrière.

Les compétences et les formations requises pour devenir trader au Canada

Pour devenir un trader expérimenté, il faut disposer de certaines aptitudes. Au-delà des diplômes requis, comme une formation en finance ou en économie, il est nécessaire d’avoir des qualités intrinsèques.

  • Analyse financière : Le travail du trader consiste à analyser les tendances du marché financier. Il doit donc avoir une bonne compréhension des différents indicateurs financiers et être capable d’interpréter rapidement les informations pertinentes pour sa prise de décision.
  • Rigueur professionnelle : Les traders ont besoin d’être méthodiques dans leur approche, afin de minimiser le risque par la prévention systémique, ils devront faire preuve d’une grande rigueur lorsqu’ils travaillent avec l’argent des autres personnes ou institutions.
  • Bonne capacité à gérer le stress : Comme mentionné précédemment, les traders sont soumis à une forte pression qui peut affecter leur performance s’ils ne sont pas capables de gérer efficacement cette situation stressante.

D’un point de vue académique, la plupart des emplois liés aux marchés boursiers exigent un baccalauréat universitaire au minimum ; toutefois certains employeurs peuvent exiger une maîtrise en finance ou un MBA. Il est aussi recommandé de se munir d’un diplôme lié aux marchés financiers, comme une certification pour le Financial Risk Manager (FRM) ou le Chartered Financial Analyst (CFA).

Pensez à bien noter que la formation ne suffit pas à garantir votre succès dans ce domaine compétitif. Les employeurs recherchent aussi des candidats ayant des expériences professionnelles significatives et une excellente compréhension globale du système financier.

Le trader débutant doit être prêt à travailler dur et à apprendre constamment les nouvelles tendances du marché, afin de remplir son rôle avec succès et atteindre les objectifs qui lui sont fixés.