Quel crédit peut-on obtenir en micro-entreprise ?

1366

Dans le but de soutenir votre micro entreprise sur le long terme, certaines aides sont ouvertes aux entrepreneurs. Il convient de préciser que ces aides pour les auto-entrepreneurs se substituent à un crédit entrepreneur. Ci-après, un aperçu des aides auxquelles vous avez potentiellement droit !

Crédit micro entreprise : le prêt d’honneur

Très souvent, cette aide financière s’emploie. Ce prêt bancaire s’assimile aux crédits personnels. À la différence qu’il ne réclame ni caution personnelle ni garantie. Autrement dit, il présente un taux zéro, sans intérêt. Par conséquent, les auto-entrepreneurs ne remboursent que le montant emprunté, et ce, sans frais supplémentaires.

A lire en complément : 1680 euros brut en net : déchiffrer son bulletin de paie

Par ailleurs, ce prêt destiné à financer la création et le développement des sociétés fait partie des aides financières qui crédibilisent votre projet personnel. Ainsi, il octroie un accès libre aux prêts bancaires professionnels. Retenez qu’en moyenne, les emprunteurs empruntent une somme entre 2 000 € et 50 000 €. Sachez que pour effectuer votre demande, vous vous adressez à un organisme référent, tout comme le Réseau Entreprendre ou Initiative France.

A découvrir également : Comment obtenir un prêt personnel

Crédit micro entreprise : le Micro crédit professionnel

Retenez qu’à ce sujet, le Micro crédit professionnel s’adresse aux entrepreneurs en phase de création des activités. Mais, qui ne peuvent pas accéder au crédit bancaire classique.  En effet, ce prêt se révèle bénéfique pour financer le lancement de votre auto-entreprise. Notez bien que le montant de ce prêt peut aller jusqu’à 10 000 €.

Notez qu’en termes de remboursement, il s’étale sur 36 mois voire 48 mois au maximum. En ce qui concerne les intérêts, en règle générale, ils sont supérieurs à 5 %.

Crédit micro entreprise : la subvention de Agefiph

En réalité, Agefiph présente une aide financière pour les personnes en situation de handicap. Dans leur projet de création ou de reprise des activités.

Sachez que les individus éligibles épuisent une aide financière de 5 000 €. Ils complètent aussi un apport personnel de moins de 1 500 €. Dans le même temps, cette subvention comporte un accompagnement par un prestataire spécialisé dans la création de sociétés. Sans oublier, une micro assurance prévoyance et une assurance multirisque professionnelle.

Crédit micro entreprise : les allocations et les primes

Principalement, on recense en fonction de votre situation financière : la prime d’activité de la CAF (Causse d’allocations familiales). En outre, il y a le RSA (Revenu de Solidarité Active) que verse aussi la CAF. De surcroît, il y a le ASS, une association de solidarité spécifique que règle l’assurance chômage. Pour terminer, vous trouverez le ARE. De même, elle se règle encore pas l’assurance chômage.